Bilan des championnats de France Bateaux courts à Cazaubon

Les résultats sont corrects, même si toutes les courses n’ont pas été parfaites, l’ensemble du groupe a répondu présent dans les moments importants avec beaucoup de sérieux et de motivation.

Dans l’ordre:

Anne-Elise Communal engagé en skiff junior dame termine 6ème des championnats de France.
Dans un contexte très relevé où toutes les places sont chères, elle a su élever son niveau au bon moment lors de la demi finale.
Diminuée physiquement, elle ne sera plus capable de suivre le rythme de cette finale A, remportée par la niçoise Elodie RAVERA médaillée mondiale en 2011. Malgré la déception, signe qu’une grande championne est bien née ce WE, elle s’ouvre les portes de l’équipe de France Junior pour sa première année de participation dans cette catégorie.

Laurine Vincent et Alizée Charaux, engagées en deux de pointe sans barreur senior dame, se classent 13ème au général en remportant de belle manière la Finale C.

Anaëlle Revil se classe 18ème française du skiff junior dame.
Résultat très positif dans l’optique de la préparation du deux de couple junior au championnat de France bateaux longs, associée à Anne Elise Communal.

Anaïs Thouret de retour à la compétition cette année tout en continuant ses études de médecine, se classe 21ème du skiff femme senior poids léger.

Alexandra Viboux pour sa première année senior termine également à la 21ème place du skiff femme senior toute catégorie.

Le deux sans barreur junior composé de Léo Baumel et Luc Rumiano, également première année, se classe 24ème.
Après un bon début de championnat avec la 20ème place du contre la montre. Ils se feront surprendre en finale D pour ne terminer que 6ème. Là encore la déception se lisait sur leur visage car ils étaient partis pour la gagne. Finalement une très grande expérience acquise pour ces deux jeunes prometteurs.

Enfin Patrick Good, le doyen du club sur cette compétition, ne passera pas le cap du contre la montre du skiff homme senior en se classant 29ème à 5 secondes de la qualification dans les 24 premiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *